mandarins et canaris

Bienvenu dans le mondes des petits passereaux

le tarin des aulnes

Le Tarin des aulnes

C'est le plus commun des tarins dans nos régions, mais il existe d'autre variante comme le tarin de Magellan ou le tarin du Venezuela qui permis d'obtenir par croisement avec le canari, le joli canari rouge

C'est un oiseau que l'on rencontre de plus en plus rarement en liberté dans nos régions. Il est souvent confondu avec le chardonneret quand on le voit en vol. Cependant la base des cotés de la queue est jaune et le bas des flancs est fortement striés. Il manque aussi le masque rouge qui est remplacé par une calotte et une bavette noire pour les mâles en période de reproduction. La femelle est plus terne et striée.

Situation géographique

Voici un des oiseaux de nos campagnes. Il aime les bosquets feuillus, plantations et conifères (surtout les épicéas). Migrateur partiel, il se trouve souvent en bande après la nidification et hiverne dans le centre et le sud de l'Europe. Il est peu farouche comparé au chardonneret.

L'alimentation du tarin des aulnes

Les tarins sont granivores, celui des aulnes aime les graines qu'il trouve dans les aulnes, les bouleaux ou les ormes, mais aussi de graines de chardons et de pissenlits. Les oisillons auront un régime à bases d'insectes.


Ordre : Passeriformes Famille : Fringillidés

Nom scientifique : Carduelis spinus


tarin des aulnes
Taille : 12 à 13 cm
Envergure : 22 cm
Poids : 15 g
Longévité : 11 ans


Espèce non domestique protégée sauf mutation

| Contact | ©2005 Petits Passereaux